Pavillon St-Arnaud

 

Le Pavillon St-Arnaud est un centre communautaire de loisirs implanté à Trois-Rivières depuis plus de 60 ans. À ce titre, et depuis toujours, il offre à toute la population de Trois-Rivières et de ses environs quatre saisons d’activités qui s’adressent à tous les groupes d’âge.

Vous êtes invité à participer aux activités du Pavillon St-Arnaud puisqu’elles sont offertes pour vous et elles sont toujours variées. Vous trouverez notre programmation sur ce site à chacune de nos saisons d’automne, d’hiver, de printemps et celle de l’été où le camp de jour occupe une place très importante dans notre centre communautaire.

Les activités offertes sont de type socioculturel, social, physique, sportif et autres puisque notre équipe se tient toujours au fût des tendances en termes de loisirs. Nous avons de très beaux locaux, très bien adaptés à tous les types d’activités que nous offrons en plus d’être climatisés pour votre plus grand confort.

Vous adorerez notre centre communautaire qui est depuis 1956 un endroit où le plaisir et la détente sont au rendez-vous puisqu’il appartient à tous d’en faire un endroit où chacun y trouve sa place.

L’inscription à nos activités est facile. Vous pouvez le faire en tout temps en ligne en cliquant sur l’onglet inscription sur ce site, durant les heures d’ouverture de nos bureaux par téléphone au moyen d’une carte de crédit ou en personne au moyen d’une carte de crédit, de débit ou en argent comptant.

De plus, le Pavillon St-Arnaud est fier d’être un membre fondateur (1970) et de faire partie de la Fédération des centres communautaires de loisirs (FQCCL) qui compte plus de 75 membres à la grandeur du Québec.

Nous avons hâte de vous rencontrer.

 

La mission du Pavillon St-Arnaud

 

Le Pavillon St-Arnaud a pour mission principale de favoriser le développement intégral de la personne par l’entremise de programmes de loisirs et d’activités communautaires, par la création d’un milieu de vie où le souci de la personne est une préoccupation constante et cela, dans la plus grande accessibilité pour tous.

L’offre d’activités de loisirs du Pavillon St-Arnaud s’adresse à tous les groupes d’âge de la population notamment les plus défavorisés, mais aussi les enfants, les jeunes, les adolescents, les adultes, les personnes aînées, les personnes handicapées et les familles.

Les activités du Pavillon St-Arnaud doivent le plus possible être offertes à des coûts favorisant une réelle accessibilité.

Le Pavillon St-Arnaud, centre communautaire de loisirs, est un » milieu de vie  » c’est-à-dire un lieu physique où des gens de tout âge et de toute condition sociale y sont accueillis, reconnus et aimés et ne sont pas considérés comme des numéros.

Le centre communautaire Pavillon St-Arnaud véhicule des valeurs favorisant l’éducation et le développement intégral de la personne, grâce à l’appui d’un noyau de permanents au service du milieu, lequel soutenu et orienté par un conseil d’administration de bénévoles.

 

Les grands moments de l’histoire du Pavillon St-Arnaud

1920 : Aménagement du parc Pie XII.

1938 : Fondation de l’O.T.J. par Georges Caron dans la paroisse Saint-Philippe.

1939 : L’Abbé F.-X St-Arnaud est nommé directeur de l’Œuvre des terrains de jeux (OTJ) et supervise trois parcs (Saint-Philippe, Séminaire et Expo).

1940 : Premier bail entre la ville de Trois-Rivières et l’Œuvre des terrains de jeux pour le parc Pie XII.

1940 à 1952 : L’Œuvre des terrains de jeux est maître d’œuvre des loisirs dans les parcs de Trois-Rivières.

1952 : L’Abbé Pierre Demers remplace l’Abbé St-Arnaud à la direction de l’O.T.J.

1954 : La piscine de l’Expo est confiée à l’O.T.J.

Le 4 février 1954, L’honorable Maurice L. Duplessis, député de Trois-Rivières et Premier ministre de la province, accepte de patronner une campagne de souscription pour la construction d’un centre communautaire à Trois-Rivières.

Monsieur Arthur Rousseau, c.c.s.g.g., accepte la présidence active de la campagne de souscription.

Le 17 septembre 1954, L’honorable Premier ministre révèle qu’un incomparable philanthrope montréalais offrira un don de 360 000$ pour la construction du centre projeté.

Le 21 juin 1955, sous l’autorisation du Premier ministre, trois personnes sont choisies et désignées comme membres du comité de construction : Le juge Maurice Laurin, Me Yves Gabias, c.f., et monsieur Henri Ferron, comptable agréé.

Le 24 août 1955, début des travaux de construction, le Premier ministre lève la première pelletée de terre. Les plans et devis ont été fournis, à titre gracieux, par monsieur Pierre Rinfret, architecte de Sillery et monsieur Joseph L. Pagé, secrétaire du département de l’Instruction publique. Les grandes industries de Trois-Rivières ont contribué pour 21 000$, les trifluviens 12 431$ en plus du montant de 360 000$ de monsieur J.W. McConell, soit au total : 383 431$.

Le 13 mai 1956, inauguration officielle de l’édifice par l’honorable Maurice L. Duplessis. A sa suggestion, ce centre communautaire sera connu sous le vocable de « Pavillon Mgr St-Arnaud ».

En même temps, et toujours sous l’autorisation du Premier ministre, un comité d’administration, composé de trois membres, est choisi et désigné. Les trois membres de ce comité agiront également comme fiduciaires du Pavillon Monseigneur St-Arnaud. Les personnes désignées furent : le juge Maurice Laurin, Me Yves Gabias, c.r., et monsieur Henri Ferron, c.s.

Le Pavillon Monseigneur St-Arnaud continuera à être dirigé par ses fiduciaires-administrateurs, mutatis mutandis, comme les corporations de mainmorte.

1956 : Inauguration du Pavillon St-Arnaud et nomination du 1er directeur général, l’Abbé Pierre Demers, alors directeur de l’O.T.J.

Au comité de construction succède le comité d’administration composé de trois personnes nommées par M. Maurice L. Duplessis, messieurs Ferron, Gabias et Laurin.

1961 : L’O.T.J. opère dix terrains de jeux.

1962 : L’Abbé Carmel Paquin remplace l’Abbé Pierre Demers comme directeur du Pavillon St-Arnaud et de l’O.T.J.

1964 : L’O.T.J. opère dix-sept parcs et procède à l’engagement du premier spécialiste en loisir (monsieur Normand Papineau).

1964 : Au cours de la même année, l’O.T.J. devient le Service des Loisirs de Trois-Rivières.

Son directeur général reste le même : L’Abbé Carmel Paquin.

1969 : Le Service des Loisirs inc. devient le Service municipal de Loisirs.

1970 : Le Pavillon St-Arnaud s’incorpore.

1971 : Souscription publique pour aménager le sous-sol. Le sous-sol est aménagé à la fin 1971.

1972 : Inauguration de la Galerie d’Art du Parc, laquelle sera accréditée en 1973 par le ministère des Affaires culturelles du Québec.

1976 : Le PSA, avec d’autres centres communautaires, fonde la Fédération québécoise des centres communautaires de loisirs (FQCCL) laquelle existe toujours en 2022 et dont plus de 60 centres font partie.

1979 : Madame Liette C. Paquet remplace l’Abbé Carmel Paquin comme directrice générale.

1980 : Ville et Pavillon St-Arnaud signent un protocole d’entente en incluant le Parc Pie XII.

1981 : Monsieur Daniel Paquin remplace madame Liette C. Paquet comme directeur général.

1981 : La Galerie d’Art du Parc compte tenu de son développement déménage et s’installe au Manoir de Tonnancourt, rue des Ursulines, à Trois-Rivières, propriété qui lui est prêtée par la ville de Trois-Rivières.

1982 : Ville (Service des Loisirs) confie au Pavillon St-Arnaud son programme Terrain de jeux.

1985 : M. Jean-Claude Dubois remplace M. Daniel Paquin comme directeur général.

1986 : Le Pavillon met sur pied, au printemps 1986, une première session d’activités printemps-été qui constitue la troisième session avec les sessions automne et hiver.

1986 : Le Pavillon innove un camp d’immersion anglaise et un programme d’activités de loisirs dans les écoles élémentaires.

1986 : En août 1986, le Pavillon St-Arnaud supporte la mise sur pied de la Jeune Chambre de Commerce du Cœur du Québec en fournissant à celle-ci, pour sa première année d’opération, des locaux pour son siège social.

1987 : Avec l’aide du Gouvernement provincial (100 000$) et de la ville de Trois-Rivières (42 750$), le Pavillon rénove tout son sous-sol et une partie de son premier étage en injectant lui-même (142 750$) pour un total de 285 500$.

1990 : Le Club de gymnastique du Pavillon St-Arnaud (Gymnastars) se fusionnait avec le club Tri-Excel pour devenir le club Gym T.R.M. en raison du vouloir des 2 clubs d’offrir aux enfants un meilleur encadrement et une plus grande qualité de ressources physiques et matérielles.

1991 : Grâce à un don d’un minibus du Club Lions de Trois-Rivières, le Pavillon St-Arnaud met sur pied un service de minibus pour personnes handicapées et/ou aînées.

1991 : A l’automne, le Pavillon initie un programme et des activités pour les personnes handicapées et depuis ce jour, cette clientèle fait partie intégrante de la vie journalière du Pavillon.

1991 : Le Pavillon collabore à la mise sur pied de l’Association des Parents d’enfants handicapés.

1991 : Le Pavillon St-Arnaud et les Ateliers Centre-du-Québec, devenus aujourd’hui CSDI, établissent une entente d’échange de services se rapportant à des personnes handicapées intellectuelles.

1992 : Le Pavillon obtient de l’Office des services de garde du Québec une subvention de 130 000$ pour mettre sur pied une garderie.

La ville de Trois-Rivières fait don au Pavillon de 3 bâtiments du Parc Pie XII ainsi que de terrains afin que celui-ci y implante une garderie.

Le Pavillon réalise cette garderie, rénove les bâtiments et obtient une hypothèque pour la nouvelle corporation qui a été mise sur pied soit la garderie L’Univers de M’amuse et M’éduque inc.

Cette garderie, qui a nécessité des investissements totaux de près de 400 000$, ouvre ses portes officiellement en août 1992 avec un conseil d’administration formé de 7 bénévoles, dont 4 parents. Le premier président de la garderie L’Univers de M’amuse et M’éduque est Me Louis Brunelle.

1993 : Le Pavillon St-Arnaud collabore à la remise sur pied de l’Association des Sourds de la Mauricie inc. en lui fournissant des locaux.

2005 : Aménagement, à l’entrée principale, au coût de 25 000$ d’une salle dite « Pause-café » pour les utilisateurs ce qui favorise les relations, communications, échanges et détentes.

2005-2007 : Dans le cadre de son 50e anniversaire, le Pavillon St-Arnaud et son conseil d’administration en ont profité pour rajeunir et moderniser son siège social notamment :

  • En refaisant à neuf sa toiture
  • En changeant entièrement toutes les fenêtres incluant celles du gymnase
  • En modernisant complètement toutes les toilettes
  • En refaisant le plancher de la salle Grande Allée
  • En peinturant de nombreux locaux
  • En rénovant sa réception
  • Etc…

L’ensemble de ces travaux a nécessité l’apport financier de 335 000$, dont une partie financée par le projet d’infrastructures aux CCL de la ville de Trois-Rivières (105 000$) et une autre par un emprunt hypothécaire.

2010 : Instauration de l’inscription en ligne pour les activités de chacune des sessions d’activités.

2013 : Nouveau type de dépliant de sessions fait son apparition au printemps 2013 soit nouvelles dimensions, tout en couleurs (30 000 copies printemps, 67 000 copies automne et hiver).

2016 : L’année 2016 est mémorable car nous avons célébré le 60e anniversaire de création du PSA. Toute l’année, la clientèle a eu droit à des célébrations diverses (rabais sur des cours, publications spéciales, etc.). Les célébrations ont culminé en une journée de festivités au mois de mai où toute la population de Trois-Rivières était invitée.

2018 : Départ à la retraite du directeur général M. Jean-Claude Dubois.

2018 : Nomination du nouveau directeur général M. Martin Lavoie.

2019 : Création de l’œuvre « Un pas vers l’avenir », activité caritative qui offre chaque année des chaussures neuves aux enfants du quartier Saint-Philippe. Des dons et des activités de financement sont les principales sources de financement de cette activité.

2019 : Travaux d’isolation du gymnase et de climatisation de tout le deuxième étage grâce à une subvention du MEES, du programme d’infrastructure de la ville de Trois-Rivières et d’un investissement du Pavillon St-Arnaud.

2020 : Rénovation complète de la façade du Pavillon St-Arnaud et création d’un accès au rez-de-chaussée pour personnes à mobilité réduite. Ces travaux ont été financés par le gouvernement du Québec, le programme d’infrastructure de la ville de Trois-Rivières et d’un emprunt hypothécaire.

2020 -2022 : Le Pavillon St-Arnaud subit la crise pandémique de la Covid 19, ce qui entraîne deux années difficiles, mais s’en tire plutôt bien financièrement grâce aux différentes aides gouvernementales reçues pour surmonter cette crise.

Lieu d’accueil, de regroupement et de solidarité, le Pavillon St-Arnaud favorise le développement de la personne et de la famille ainsi que la prise en charge des citoyens dans sa communauté locale.

Contactez-nous